Assises des médias au Sénégal: Un appel à l’action pour un avenir mieux équilibré

La cérémonie de lancement des « Assises nationales des médias » au Sénégal s’est déroulée aujourd’hui à la Maison de la Presse Babacar Touré. Présidée par Me Moussa Bocar Thiam, Ministre de la Communication, la réunion a accueilli de nombreux acteurs des médias, parmi lesquels Mamadou Ibra Kane, président de la Coordination des Associations des Médias ; Babacar Diagne, président du CNRA ; Mactar Silla, président de la Commission Scientifique, ainsi que d’autres professionnels de la presse.

Ces assises nationales ont abordé les problèmes majeurs auxquels font face les médias sénégalais et ont également proposé des solutions à long terme pour remédier à ces difficultés. Absa Hane, membre de la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal et porte-parole des professionnels des médias, a saisi l’occasion pour évoquer les conditions difficiles auxquelles est confrontée la jeune génération de journalistes. Elle a souligné que, dans certaines rédactions – pas toutes heureusement – les jeunes reporters doivent faire face à des stages interminables, sans bénéficier de prime de transport ni d’indemnités pour l’alimentation, sans même évoquer un salaire décent. Absa a également exprimé son espoir que, cette fois-ci, des réponses positives seront apportées, malgré les revendications antérieures sans suite concernant l’amélioration des conditions des jeunes reporters, caméramans et techniciens des médias.

Absa a souligné le manque de soutien de la part de l’État et des patrons de presse envers ces professionnels, et elle espère que ces assises, qui regroupent diverses parties prenantes telles que les associations des médias, la Convention des Jeunes Reporters, la partie civile et le gouvernement, apporteront enfin des solutions concrètes. Contrairement aux précédentes luttes menées principalement par les syndicats et la Convention des Jeunes Reporters, ces assises se veulent inclusives et rassemblent un éventail plus large d’acteurs concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *