Bakel : Une Nigériane achète une fille de 15 ans à 400. 000 FCFA

À Bakel, le trafic sexuel demeure une préoccupation, avec l’arrestation d’une Nigériane pour proxénétisme. Joyce Luke avait exploité trois jeunes filles âgées de 15, 16 et 17 ans, dont une achetée à un prix de 400 000 FCFA, devant rembourser un million FCFA pour retrouver sa liberté. La proxénète nigériane a été déférée au parquet, après avoir acheté la fille à une ancienne maîtresse, actuellement emprisonnée. Suite à une dénonciation d’une autre ressortissante nigériane, la police a pu arrêter les deux proxénètes, Mama Africa et Happy, à Diyabougou, dans le département de Bakel.

D’après les estimations d’études menées par des ONG et des universités de renom, telles que le Center of Human Trafficking Research & Outreach, la région de Kédougou compte au moins 1500 travailleuses du sexe, dont 280 seraient victimes de trafic sexuel grave, soit 19% en valeur relative. Toutefois, cette situation est inégalement répartie dans la région de Kédougou, où 13% des travailleuses du sexe et des victimes de trafic sexuel grave se trouvent dans les départements de Saraya et de Kédougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *