Barricade du siège du PUR : Cheikh Ahmed Tidiane Youm saisit un huissier

Le siège du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) a été le théâtre d’un événement controversé ce mardi. Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, prévoyant de tenir un point de presse au siège du PUR, ont été confrontés à un barrage de gendarmes qui leur ont interdit l’accès. Cette mesure a été vivement critiquée par Cheikh Ahmed Tidiane Youm, Secrétaire général national de la formation politique, qui la qualifie d' »illégalité abyssale ».

Selon Cheikh Ahmed Tidiane Youm, les forces de défense et de sécurité cherchent à provoquer la coalition en bloquant l’accès à leur siège. Il annonce avoir pris des mesures pour faire valoir ses droits, en missionnant un huissier qui viendra faire le constat de la situation. La coalition a l’intention de saisir la Cour suprême pour obtenir des explications de l’État quant à cette mesure. Il affirme également que le parti n’a reçu aucune notification de la part de la justice concernant une procédure en cours.

Pour Cheikh Ahmed Tidiane Youm, cette situation est inadmissible et témoigne d’un basculement vers la dictature. Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi restent déterminés à faire respecter leurs droits et à défendre leur liberté d’expression et d’action politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *