Dakar accueille le premier forum international Invest in Senegal

Le président Macky Sall a présidé la cérémonie d’ouverture du premier forum international Invest In Sénégal, qui s’est tenu ce jeudi. Dans son discours, il a souligné l’importance de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de l’État de droit en tant que premier investissement nécessaire pour attirer et favoriser tous les autres investissements.

Ce forum arrive à point nommé, seulement trois jours après que le président a annoncé qu’il renonçait à briguer un troisième mandat. Il a ainsi accueilli les investisseurs étrangers et les a encouragés à saisir les opportunités offertes par le Sénégal.

L’Apix a annoncé la participation de près de 3000 participants du monde entier à ce forum, qui se tiendra à Dakar du 6 au 8 juillet. Cinquante-et-un projets matures, d’une valeur totale de 2000 milliards de FCFA, ont été sélectionnés pour être présentés aux investisseurs.

Le forum marque une nouvelle étape dans la réalisation du plan Sénégal Emergent du président Macky Sall, qui vise à faire du Sénégal une destination attrayante pour les investissements internationaux.

Les investissements étrangers au Sénégal ont connu une croissance significative, passant de 438 millions de dollars en 2018 à plus de 2,2 milliards en 2021. Cette tendance positive s’inscrit dans le cadre du plan Sénégal Emergent du président, qui vise à faire du pays une économie à revenu intermédiaire d’ici 2035.

La première phase du plan, d’une durée de dix ans, consistait à développer les infrastructures nécessaires pour positionner Dakar en tant que capitale capable de rivaliser avec d’autres grandes métropoles africaines. Des projets tels que la construction d’un nouvel aéroport, de la ville de Diamniadio, de réseaux ferroviaires, d’autoroutes et de ports ont été réalisés avec succès.

La production de gaz, qui devrait démarrer d’ici la fin de l’année, aura un impact considérable sur la croissance économique. Selon les prévisions, celle-ci pourrait doubler par rapport à l’année dernière, atteignant 8 % en 2023, voire 10 % en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *