Élection Présidentielle au Sénégal : des réussites et des revers dans la validation des parrainages

La commission de contrôle des parrainages poursuit l’examen des soutiens des candidats à l’élection présidentielle du 25 février 2024. Ce 4 janvier 2024, Anta Babacar Ngom est la première candidate à franchir cette étape, validant son dossier avec 45 328 parrains. Amadou Ba, candidat de Benno Bokk Yakar, a préféré le parrainage des élus locaux, obtenant le soutien de 120 maires et présidents de Conseils départementaux, réussissant ainsi à valider son dossier devant la commission de contrôle malgré l’annonce de « 3 millions de parrains ».

Khalifa Sall devient le 7e candidat à valider son dossier grâce au parrainage parlementaire avec 13 députés. Cependant, des candidats comme Aminata Touré, Mame Boye Diao et Bassirou Diomaye Faye passent au deuxième tour des parrainages, devant compléter leurs parrains pour rester dans la course.

Amadou Ba, mandataire de BDF, souligne leur étonnement devant 12 000 électeurs non inscrits sur le fichier électoral, appelant le Conseil constitutionnel à enquêter auprès de la DAF sur cette anomalie.

Certains candidats, tels qu’Ibrahima Abou Nguette et Alpha Thiam, ont été invalidés par le Conseil constitutionnel, le premier pour défaut d’attestation à la quittance de la Caisse des Dépôts et des Consignations, et le second ayant validé seulement 6 312 parrains sur un minimum requis de 44 312. La candidature d’Al Hassan Ould Niang a également été recalée, n’ayant validé qu’un peu plus de 5000 parrains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *