La Bombe Foncière au Sénégal : L’État d’Urgence selon Mamadou Lamine Diallo

Le foncier au Sénégal est devenu une préoccupation cruciale, alimentant un climat de tension dans de nombreuses communes. Mamadou Lamine Diallo, candidat à la présidentielle de 2024 et président du Mouvement Tekki, met en évidence cette problématique dans le numéro 379 de Questekki, intitulé « La Bombe Foncière : L’État d’Urgence au Sénégal. »

Il semble que le terme « mines foncières » ou même « bombe foncière à fragmentation » serait plus approprié pour décrire la situation actuelle. Le foncier sénégalais est miné, et la révolte à Bambilor est emblématique de ce qui se passe dans de nombreuses communes à travers le pays. Les populations locales sont spoliées au profit d’une bourgeoisie foncière qui a émergé et qui semble être organisée par Amadou Ba, grâce à une distribution administrative de baux de l’État à partir du domaine national. Cette situation a atteint un point tel qu’elle s’étend même au domaine public maritime.

Selon Mamadou Lamine Diallo, cette problématique foncière est intimement liée aux lois foncières de 2011 et 2017, qui ont pavé la voie à cette situation. Il prédit que des événements similaires à ceux de Bambilor se multiplieront, citant notamment le cas de Ndingler, où le riche Babacar Ngom est impliqué.

La question foncière est désormais un enjeu majeur des élections présidentielles à venir, et Mamadou Lamine Diallo a clairement l’intention de faire face à ces problèmes. En tant que président, il prévoit de séparer les domaines des impôts pour remédier aux dégâts causés par Amadou Ba. Pour lui, cette réforme est urgente et indispensable pour trouver des solutions justes aux problèmes fonciers qui sévissent au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *