Le procès en appel pour diffamation d’Ousmane Sonko renvoyé au 8 mai prochain

Le procès en appel opposant Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko qui devait se tenir ce lundi a été renvoyé jusqu’au 8 Mai prochain.

C’est la décision du juge Amady Diouf qui a présidé la séance

L’opposant, leader du parti Pastef est poursuivi pour diffamation par le ministre du tourisme.

Il avait été condamné en première instance à deux mois de prison avec sursis et à 200 millions de francs CFA de dommages et intérêts.

Avec ce premier verdict, Ousmane Sonko n’a pas perdu ses droits civiques et reste éligible pour l’élection présidentielle de 2024.

Mais le parquet et la partie civile avaient interjeté appel.

Le renvoi a été annoncé après une audience express ce lundi matin, en présence de Mame Mbaye Niang.

Mais Ousmane Sonko, lui, était absent.

Des responsables de sa coalition Yewwi Askan-Wi comme Khalifa Sall – avaient fait le déplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *