Mali : Fin du mandat de la MINUSMA actée par l’ONU après 10 ans d’intervention

Le Conseil de sécurité des Nations unies a acté vendredi la fin du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), selon des sources onusiennes. Cette décision intervient après que le gouvernement malien a récemment demandé le retrait immédiat de la mission du territoire malien. La résolution, présentée par la France, a été adoptée à l’unanimité par les membres du Conseil de sécurité.

À partir du 1er juillet prochain, la MINUSMA entamera la cessation de ses opérations et procédera au transfert de ses responsabilités, à la réduction de son personnel et à son retrait de manière organisée et sécurisée. Le processus devra être finalisé d’ici le 31 décembre 2023, en consultation étroite avec le gouvernement de transition malien et en coordination avec les pays fournisseurs de contingents et de personnel de police.

Jusqu’à sa liquidation le 31 décembre prochain, la MINUSMA pourra assurer la sécurité du personnel, des locaux, des convois, des installations et du matériel des Nations unies, ainsi que du personnel associé. Elle maintiendra également une surveillance des conditions environnantes, accompagnera le personnel civil et militaire des Nations unies dans ses fonctions d’appui et fournira un soutien médical, y compris des évacuations sanitaires.

La décision du Conseil de sécurité marque la fin d’une présence de 10 ans de la MINUSMA au Mali, où elle a annulé les efforts de stabilisation et de maintien de la paix dans le pays. La transition vers une nouvelle phase post-MINUSMA sera cruciale pour l’avenir de la stabilité et du développement au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *