Parrainage Optionnel = Moins de Candidats ? La Prédiction de Abass Fall pour 2024

Selon le député Abass Fall, le parrainage optionnel sera un obstacle pour les candidats à l’élection présidentielle de 2024. Il estime que certains éléments de la loi sont handicapants et pourraient limiter le nombre de candidats à seulement 5 ou 6. Il appelle tous les candidats à s’opposer au parrainage, le qualifiant d’exclusif, et à demander son retrait de la Constitution. Le député souligne également que la réduction du délai de la campagne de collecte de parrainage de 180 à 150 jours privera les candidats de 30 jours de campagne, tandis que le tirage au sort ne résout pas le problème.

La révision de la Constitution, incluant le parrainage optionnel, a été adoptée par les députés à l’Assemblée nationale, avec 123 votes en faveur, 2 contre et 33 abstentions. Cette révision permettra aux candidats de choisir entre le parrainage citoyen et le parrainage par les élus, et le taux de parrainage sera revu à la baisse, conformément aux décisions du dialogue national, oscillant entre 0,8% et 0,6% des inscrits sur le fichier électoral. Cette décision vise à assouplir les conditions pour se présenter à l’élection présidentielle.

Cependant, le député Abass Fall reste critique quant à l’efficacité de ces mesures, estimant qu’elles pourraient entraîner une participation réduite des candidats à la prochaine présidentielle. La réforme suscite donc des débats et des préoccupations quant à son impact sur le processus électoral et la diversité des candidats en lice pour la plus haute fonction du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *