Situation de blocus en Casamance : les liaisons entre Dakar et Ziguinchor toujours suspendues après les émeutes de juin

Depuis les émeutes qui ont secoué le Sénégal début juin, la région de la Casamance fait face à une situation de blocus avec la suspension des liaisons maritimes et du transport public entre Dakar et Ziguinchor, ville dont Ousmane Sonko est le maire. Cette mesure a suscité l’indignation et la colère de nombreux Sénégalais, qui dénoncent cet embargo et exigent la reprise des activités de transport.

Contexte des émeutes et des tensions:

Les troubles ont éclaté au Sénégal suite à la condamnation de l’opposant politique Ousmane Sonko, qui affirme que les charges retenues contre lui sont politiquement motivées pour l’empêcher de se présenter contre le président Macky Sall lors des élections de 2024. Ces événements ont engendré des manifestations violentes à travers le pays, avec des affrontements entre les forces de l’ordre et les partisans de l’opposition, entraînant malheureusement la perte de plusieurs vies, portant le bilan à au moins 15 décès.

Suspension des liaisons entre Dakar et Ziguinchor:

En raison de ces troubles, les liaisons maritimes et le transport public entre Dakar et Ziguinchor ont été suspendus. Cette mesure a créé une situation de blocus dans la région de la Casamance, isolant les habitants de cette zone du reste du pays. Les réseaux sociaux ont été inondés de messages d’indignation de la part des Sénégalais, qui considèrent cette mesure comme injustifiée et dénoncent son impact sur la vie quotidienne des habitants de la Casamance.

Réactions de la population de la Casamance:

Face à cette situation, la population de la Casamance ne reste pas silencieuse. Les réseaux sociaux se sont transformés en un espace de protestation où de nombreux Sénégalais expriment leur mécontentement et réclament la reprise des liaisons maritimes et du transport public entre Dakar et Ziguinchor. Ces messages reflètent le désir de voir la situation se normaliser et de pouvoir se déplacer librement à travers le pays.

La suspension des liaisons maritimes et du transport public entre Dakar et Ziguinchor a entraîné un blocus dans la région de la Casamance, suscitant l’indignation de nombreux Sénégalais. La population de la Casamance utilise les réseaux sociaux comme moyen de pression pour exiger la levée de cette suspension et la reprise des activités de transport. Il reste à espérer que des solutions seront rapidement trouvées pour rétablir les liaisons entre Dakar et Ziguinchor, et ainsi atténuer les conséquences de cette situation sur la vie quotidienne des habitants de la Casamance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *