Transfert d’Ousmane Sonko à la prison du cap Manuel de Dakar, l’administration pénitentiaire apporte des précisons 

Le transfert d’Ousmane sonko à la prison du cap Manuel de Dakar depuis lundi dernier fait l’objet de débat entre la direction générale de l’administration pénitentiaire et l’un des avocats de Sonko, Me Clédor Ly. 

La direction générale de l’administration pénitentiaire, à travers un communiqué, a informé que le président de l’ex parti Pastef les patriotes, a été transféré à la prison du cap Manuel de Dakar suite à une « recommandation de son médecin traitant ». Toujours d’après le communiqué, Ousmane Sonko est régulièrement sorti de la réanimation sur ordonnance du médecin. Ses visites continuent de s’organiser selon la loi et conformément à sa volonté, renseigne l’administration des prisons dans son communiqué.

Toutefois, Me Cledor LY, soutient une thèse contraire à celle évoquée par l’administration pénitentiaire et dénonce les conditions de transfèrement de son client. Selon l’avocat de Sonko, l’administration a pris cette décision sans en informer les avocats, le médecin traitant ainsi que son médecin personnel.  

« Malgré les promesses faites aux avocats de les prévenir pour leur éviter des déplacements et recherches du lieu de détention, l’administration pénitentiaire et les autorités, qui parasitent la détention de mon client, ont manqué à leurs paroles et enlevé nuitamment Ousmane Sonko de la salle de réanimations, sans avertir, ni informer les avocats, le médecin traitant ainsi que son médecin personnel » a-t-il écrit. 

Rappelons que Ousmane Sonko est détenu depuis le 31 juillet 2023 pour « l’appels à l’insurrection et complot contre l’Etat ».

Auteure: Dieynaba KEITA, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *