VIDEO : Chavirement d’un bateau de migrants à l’embouchure de Saint-Louis : le récit émouvant des 4 rescapés

Actuellement dispersés entre l’hôpital régional de Saint-Louis et la base navale nord de la même région, ces quatre rescapés ont vécu une véritable épreuve de vie face à cette immense étendue d’eau. Alors que la mer a emporté plusieurs jeunes, pour Abo Diagne, originaire de Touba, et ses camarades, cette nuit du jeudi 13 juillet n’était pas celle de la mort.

Au micro, les survivants du bateau qui transportait plus de 70 personnes et qui devait rallier l’Espagne se sont confiés. Au départ, il y avait deux bateaux. Selon leur témoignage, « l’un des bateaux a décidé de faire demi-tour car son unique moteur n’était pas en mesure de supporter le voyage. C’est lors du retour que le drame s’est produit. » Les quatre aventuriers ignorent ce qu’il est advenu des autres personnes qui se trouvaient dans le même bateau.

Les rescapés, encore secoués par cette tragédie, expriment leur gratitude d’être en vie mais restent profondément marqués par le sort de ceux qui n’ont pas survécu à cette terrible épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *